Recherches OET en cours et en projet

  • Enquêtes exploratoires urbaines 07-26

En 2013-2014, l’équipe bi-départementale 07-26 de l’OET a entrepris, via trois « sondages » sur des élèves de CM2 et leurs parents de trois écoles urbaines des deux départements d’explorer l’impact potentiel des territoires urbains sur la scolarité des élèves. Elle a pour ce faire utilisé les questionnaires ruraux OET qu’elle a fait passer au printemps 2014 aux CM2 des trois écoles suivantes : Thierry May Carle s’est chargé de la faire à La Fontaine de Valence – territoire urbain standard – qu’il dirige, Cécile Dos Santos à Rigaud de Valence – territoire urbain difficile / REP – dans laquelle elle enseigne depuis une dizaine d’années et Pierre Couderc à René Cassin de Privas – territoire urbain de centre-ville – dans laquelle il exerce. Une centaine de questionnaires élèves – soit la totalité de l’effectif – et quasiment autant de questionnaires parents ont été collectés. Ils ont été saisis et codés. Un début d’analyse a été effectué au printemps 2015. Au-delà, ces résultats urbains ont été rapprochés des résultats obtenus auprès des CM2 ruraux à des fins exploratoires de comparaison. Il en a été de même  des compléments d’enquête similaires qui ont eu lieu au printemps 2016 sur Privas (Pierre Couderc) et sur Romans (Thierry May-Carle).

Des premiers résultats – essentiellement descriptifs – ont été publiés dans la revue portugaise internationale Sisyphus-journal of education. D’autres résultats, cette fois plus complets, incluant notamment un volet comparatif rural-urbain plus étoffé (enquêtes 2014 et 2016), ont été publiés fin 2017 dans la même revue Sisyphus (Pierre Champollion), ainsi que dans l’un des chapitres de l’ouvrage Permanences et évolutions des relations complexes entre éducations et territoires (Angela Barthes, Pierre Champollion et Yves Alpe) chez l’éditeur ISTE (une version anglaise a été publiée début 2018 chez le même éditeur). D’autres encore, toujours sous la signature de Pierre Champollion, seront publiés début 2018 aux Presses universitaires de Rennes (PUR) et dans le cadre du rapport CNESCO et en 2019 de son avenant sur les inégalités territoriales d’éducation et, surtout, d’orientation.

Contact : pierre.champollion@ujf-grenoble.fr

PC

  • Suivi longitudinal 2011-2017 d’élèves ruraux et montagnards de différents types d’espaces ruraux[1] et montagnards[2] de l’Ardèche et de la Drôme par l’OET ex-OER

L’Observatoire de l’Ecole Rurale (OER), qui a été créé en 1997, s’est transformé à partir de 2009 en Observatoire Education et Territoire (OET) pour tenir compte de l’élargissement de son champ de recherche.

Les investigations initiales de l’OER sur l’école rurale et montagnarde, qui se sont déroulées de 1999 à 2007 sur six départements (Ain, Alpes de Haute-Provence, Ardèche, Drôme, Haute-Loire, Haute-Saône) de trois types d’espaces ruraux (rural sous faible influence urbaine, pôles ruraux et rural isolé), ont pris la forme d’un suivi longitudinal de quelque 2.500 élèves du CM2 à la terminale. Elles ont donné lieu à de très nombreuses publications scientifiques à partir de l’analyse de la base de données constituée (12.000 questionnaires, 1 million d’items). Six tomes de résultats et d’analyses de ces recherches ont édités par les Presses universitaires de Franche-Comté de 2001 à 2014 sous le titre générique de L’enseignement en milieu rural et montagnard.

L’équipe de recherche de l’OET a souhaité en 2011 actualiser un certain nombre de données issues de ces premières investigations, en élargissant son champ de recherche à la prise en compte de nouvelles problématiques, concernant principalement la relation au territoire et l’éducation au développement durable, ainsi que repérer douze ans plus tard les éventuelles évolutions de l’école rurale et montagnarde française. Elle a pour ce faire lancé un nouveau suivi longitudinal de quelque 1.200 élèves ruraux et montagnards de CM2 qui ont été questionnés en 2011-2012 sur les départements des Alpes de Haute Provence, de l’Ardèche et de la Drôme. Les élèves du nouveau panel étaient scolarisés en 2011-2012 dans les mêmes écoles que celles qui faisaient partie du panel 1999-2006. Ils ont été interrogés, ainsi que leurs parents, à deux autres reprises en 2014 et 2016 (en 5ème et en 3ème), uniquement sur les départements de l’Ardèche et de la Drôme pour tous les niveaux.

L’enquête reprend une partie des questionnaires 1999 (écoles) et 2002/2004 (collèges) – parcours scolaires, projets, ambitions, relations au territoire, etc. – pour permettre des comparaisons dans le temps. Elle comporte ainsi une partie consacrée à la représentation du territoire et une autre – nouvelle – relative à l’éducation au développement durable.

Les passations des questionnaires « élèves » se déroulent en classe (durée : environ 45 mn) entre les congés d’hiver et de printemps, comme les fois précédentes. Les questionnaires « parents » sont transmis via les élèves (autant que possible) et récupérés par l’intermédiaire des établissements, la collecte étant ensuite assurée par l’équipe de recherche. Après saisie, l’analyse et le traitement des questionnaires CM2 et 5ème ont déjà débuté. Leurs premiers résultats ont été publiés en fin 2017 dans la revue Sisyphus (Pierre Champollion), ainsi que l’ouvrage Permanences et évolutions des relations complexes entre éducations et territoires (Angela Barthes, Pierre Champollion et Yves Alpe) et dans le cadre du rapport CNESCO sur les inégalités territoriales d’éducation (Pierre Champollion). Les questionnaires 3ème, eux, ont été saisis au printemps de l’année 2017. Cette dernière enquête – 3ème – qui s’est déroulée au printemps 2016 dans les deux départements « historiques » du 07 et du 26, est actuellement en cours d’analyse. Les résultats feront l’objet de publication dès 2018.

L’exploitation des données recueillies a été conditionnée :

–          par l’obtention de l’autorisation de l’accès aux données (en particulier, adhésion à l’association OET qui finance l’opération) ;

–          par le respect des règles déontologiques (recherche désintéressée, anonymat, etc.) en la matière.

Cette seconde enquête scientifique (suivi longitudinal de panel), qui a été autorisée par les IA-DASEN des départements concernés, bénéficie du soutien actif des Conseils départementaux de ces mêmes départements.

Ces recherches font – et feront – l’objet d’échanges avec d’autres équipes universitaires françaises (ESO, LISA, etc.) et étrangères (GIER, etc.) qui travaillent sur des thématiques comparables.

Ce second suivi longitudinal OET, plus limité dans son amplitude (CM2-3ème) et dans son panel (3 départements au lieu de 6) est donc aujourd’hui en cours d’analyse et d’interprétation (niveaux CM2 et 5ème) et de tout début d’exploitation (3ème). Il est –  notamment – exploité de façon comparative sous deux angles. D’une part, il fait l’objet de comparaisons avec avec le premier suivi OER de 1999-2005 afin de repérer les éventuelles évolutions de la scolarité rurale. D’autre part, il est rapproché des enquêtes urbaines comparables conduites sur les départements de l’Ardèche et de la Drôme au niveau CM2 comme on l’a vu afin d’identifier convergences et différences entre école rurale et école urbaine. Plusieurs communications (ESO, ECP) et, comme mentionné plus haut, plusieurs publications s’en sont déjà fait l’écho. D’autres les suivront courant 2018.

Responsabilité scientifique et contacts

Yves Alpe, professeur des universités émérite, EA ADEF, OET : yves.alpe@univ-amu.fr

Angela Barthes, maître de conférences HDR, IUT Provence,  EA ADEF, OET : angela.barthes@univ-amu.fr

Pierre Champollion, IA HDR sciences de l’éducation, EA ECP, ESO, OET : pierre.champollion@ujf-grenoble.fr

YA et PC

[1] Segmentation rurale INSEE-INRA de 1996-1998
[2] Zone de montagne française (loi « Montagne » de 1985)

NB Toutes les  recherches de terrain menées en France par l’OET ont été conduites avec l’aval des IA-DASEN concernés et, dans l’immense majorité des cas, avec le soutien des collectivités territoriales concernées, conseils généraux notamment.

Ci-contre – cliquer – un diaporama illustrant les premières comparaisons – aux niveaux CM2 et 5ème – entre les résultats du premier suivi longitudinal OER rural 1999 – 2005 et les résultats du second suivi longitudinal OET rural 2011 – 2016 fondées sur l’exploitation des tris à plat de ces enquêtes…

L’analyse comparative des données des enquêtes 3ème OER 2004 et OET 2016 des suivis longitudinaux OER-OET fera l’objet de présentation fin 2018 et de publication en 2019.

Publicités